Députée

7e circonscription du Nord

A la rencontre des étudiants

Depuis le début de mon mandat en juin 2020, je m’intéresse à l’état de santé de notre jeunesse. J’avais pu réaliser de nombreuses rencontres, auditions et une table-ronde concernant la santé universitaire, en tant que co-rapporteure pour la Commission des Affaires sociales à l’Assemblée nationale.
Ces échanges avaient démontré que l’enjeu de la santé mentale de nos jeunes devait déjà, il y a plusieurs mois, être au centre de nos préoccupations.

Cela fait maintenant un an que les étudiants sont impactés par la crise sanitaire, et ils sont de plus en plus nombreux à exprimer leur mal-être, notamment sur les réseaux sociaux, ayant le sentiment d’être invisibles aux yeux du Gouvernement.
La crise du Covid19 a bousculé leur quotidien et leur impose de nombreux défis tant sur la réussite de leurs études que le maintien de leur santé physique et mentale.

En février, alertée par de nombreux témoignages expliquant leur détresse, je suis allée à la rencontre d’un groupe d’étudiants, organisée conjointement avec le Conseil Consultatif de la Jeunesse de Roubaix et leurs élus. Des étudiants de l’Ensait, de l’Edhec, et de la Faculté de Lille étaient présents.

Ils ont pris la parole, chacun leur tour, afin d’expliquer leurs ressentis sur la situation actuelle. Isolement, décrochage scolaire, manque d’écoute et d’accompagnement, précarité, anxiété, dépression… Les sujets sont nombreux et inquiétants.
Il était important pour moi de montrer à nos jeunes qu’ils ne sont pas seuls et qu’ils ont tout mon soutien. 

Lors de ma première rencontre avec les étudiants le mois dernier, j’avais été fortement touchée par les nombreux témoignages des jeunes en difficulté.

C’est pourquoi, vendredi 5 Mars, j’ai organisé une nouvelle rencontre à l’Ensait à Roubaix et je ne suis pas venue seule. J’ai convié des élus de Roubaix, du Département et de la Région afin de répondre aux questions et qu’ils puissent faire le relai auprès des diverses institutions.

Je remercie Pierre-francois Lazzaro, conseiller délégué à la vie étudiante de Roubaix, Karima Zouggagh, adjointe au Maire de Roubaix et conseillère départementale et Grégory Tempremant, conseiller régional délégué à la vie étudiante pour leur présence et leur soutien.

Merci à tous pour cette discussion ouverte et sans tabou sur les difficultés rencontrées, les aides déjà disponibles mais parfois méconnues.

Une écoute attentive et constructive de la part de chacun.

Ces moments d’échanges sont importants, il faut montrer à nos étudiants qu’ils ne sont pas seuls face à leurs difficultés.
Nous aurons probablement l’occasion de nous revoir afin d’échanger sur les nouvelles aides et initiatives qui vont être mises en place et afin de refaire un point sur leur situation.

Partager sur facebook
Partager
Partager sur twitter
Partager
Partager sur linkedin
Partager