Députée

7e circonscription du Nord

Je suis porte-parole du Groupe UDI et Indépendants sur la proposition de loi relative au renforcement de l’inclusion dans l’emploi par l’activité économique et à l’expérimentation « territoires zéro chômeur de longue durée »

De quoi s’agit-il ?

L’expérimentation « territoires zéro chômeur de longue durée » a été mise en place par la loi du 29 février 2016 dans 10 territoires, parmi lesquels se trouvent les communes de Loos et Tourcoing depuis 2017.

J’ai eu l’occasion de me rendre à la Fabrique de l’emploi, à Loos, une entreprise qui participe à ce dispositif.

Il s’agit de créer un dispositif destiné aux chômeurs de longue durée afin d’accompagner leur réinsertion sur le marché du travail par l’emploi. Ces emplois partent du potentiel de chaque personne, développent leurs compétences et s’ancrent dans les territoires.

L’association « Territoires zéro chômeur de longue durée » a ainsi été créée le 7 octobre 2016.  L’objectif est de démontrer qu’il est possible à l’échelle des territoires, sans surcoût significatif pour la collectivité, de proposer à toutes les personnes privées durablement d’emploi qui le souhaitent, un emploi à durée indéterminée à temps choisi, en développant des activités utiles pour répondre aux besoins des divers acteurs du territoire.

L’expérimentation territoriale visant à résorber le chômage de longue durée s’inscrit dans un pays où les choix d’organisation économique permettent à une majeure partie de la population d’obtenir un emploi. 

L’idée est simple : Il s’agit de rediriger les budgets publics issus des coûts de la privation d’emploi pour financer les emplois manquants en assurant de bonnes conditions de travail.

Retrouvez mon intervention en vidéo :

Cette proposition de loi a été votée à l’unanimité à l’Assemblée nationale, puis au Sénat. Les députés et les sénateurs sont parvenus à un accord en commission mixte paritaire, le 28 octobre dernier :

L’expérimentation est prolongée pour une durée de cinq ans, elle sera élargie au-delà de 60 territoires si cela est nécessaire, afin de « Ne laisser aucun territoire prêt sur le bord du chemin ».

Enfin, elle prévoit d’autres mesures visant à faciliter l’insertion par l’activité économique : comme un “contrat passerelle” pour permettre l’embauche en entreprise ou un “CDI inclusion” pour les seniors à partir de 57 ans.

Rendez-vous dans 5 ans pour faire le bilan de cette belle expérimentation !

Partager sur facebook
Partager
Partager sur twitter
Partager
Partager sur linkedin
Partager