Députée

7e circonscription du Nord

Proposition de loi pour l'emploi des travailleurs expérimentés jusqu'à la retraite

Nos seniors, appelés aussi « travailleurs expérimentés », connaissent des difficultés d’accès et de retour à l’emploi.

Malgré une nette hausse du taux d’emploi des 55-64 ans depuis une vingtaine d’années, la France se caractérise encore par un faible taux d’emploi ; 53 % en 2019.

Ce taux d’emploi est plus bas que la moyenne de l’Union Européenne, qui est de 60 %. Ou encore plus bas que l’Allemagne, qui atteint un taux d’emploi supérieur à 70 %.

Les demandeurs d’emploi de plus de 55 ans sont davantage touchés par le chômage de longue durée. Nous constatons qu’en moyenne, 63 % d’entre eux sont au chômage depuis au moins un an.

J’ai souhaité valoriser le travail effectué dans le cadre de la mission d’information sur l’emploi des seniors, dans une proposition de loi.

Elle a pour ambition de déployer une palette d’outils pour préserver et développer l’employabilité des travailleurs les plus âgés. Elle ne prétend, évidemment pas, à l’exhaustivité mais se présente plutôt comme une « boîte à outils » à disposition de chacun.

Les mesures proposées:

1 )  L’incitation plutôt que la sanction. Votre rapporteure est intimement persuadée que la valorisation des bonnes pratiques des entreprises est bien plus efficace que la contrainte, notamment envers les plus petites d’entre elles. C’est pourquoi le label 50+ et l’index « dynamique des âges » introduits aux articles 1er et 2 reposent sur une démarche volontariste 

2)  La prévention et l’anticipation des besoins. L’introduction d’un entretien professionnel renforcé, couplé à la visite médicale de mi-carrière à l’article 3 s’inscrit dans cette démarche de lutte contre l’obsolescence des compétences du salarié en prévoyant, dès 45 ans, un diagnostic complet de sa situation professionnelle 

3) L’accompagnement, notamment des demandeurs d’emploi de plus de cinquante ans qui rencontrent des difficultés spécifiques, propres à leur âge et aux représentations stéréotypées qu’il véhicule entre trop souvent, sur le marché de l’emploi, grâce à l’article 4 qui en fait un objectif explicite des missions de Pôle emploi. Cet accompagnement se traduit aussi par un assouplissement de la transition entre emploi et retraite par le rétablissement d’un cumul emploi-retraite créateur de droits à l’article 5

Partager sur facebook
Partager
Partager sur twitter
Partager
Partager sur linkedin
Partager