Députée

7e circonscription du Nord

Sapeur-pompiers : soutenir et protéger notre modèle de sécurité civile

Le 27 mai, la proposition de loi visant à consolider notre modèle de sécurité civile a été adoptée à l’unanimité à l’Assemblée nationale.

Le constat partagé est celui d’une augmentation croissante des interventions et de leur diversification, conjugué à un contexte de plus en plus difficile, notamment lié à l’insécurité, ainsi que d’un déficit de l’engagement. Ainsi, les députés se sont penchés sur les réponses à apporter à cet état des lieux inquiétant pour le maintien de notre modèle de sécurité civile.

Dans ce contexte et en amont des débats, j’ai tenu à échanger avec le commandant Guy Burggraeve, le capitaine Fabien Catteau et de l’adjudant Tom Buggraeve du centre d’incendie et de secours de Wasquehal, unité territoriale du SDIS 59, sur leur engagement et les difficultés rencontrées aujourd’hui.

Ce texte avance donc plusieurs propositions :

 – Clarifiant les missions des services d’incendie et de secours et leur périmètre d’intervention ;
– Modernisant ces services (mixité, organisation) ;
– Reconnaissant mieux l’engagement et le volontariat (bonification pour la retraite, protection sociale…) ;
– Instaurant une meilleure coopération entre les services de sécurité et de secours (mise en place d’un numéro unique d’urgence, partenariat avec les associations agréées…) ;
– Protégeant les acteurs de la sécurité civile (extension du délit d’outrage, création d’un référent sécurité…).

En séance le texte a été voté à l’unanimité. Deux modifications importantes ont été votées : la création d’une nouvelle mention honorifique intitulée
« Mort pour le service de la République » (article 21) et l’inscription dans la loi que l’activité de sapeur-pompier volontaire ne peut être assimilée à celle d’un travailleur (article 22A)

Avec mes collègues du groupe UDI j’ai également défendu un amendement ayant été adopté afin de supprimer l’interdiction faite aux maires ou aux adjoints d’une commune de plus de 10 000 habitants d’être sapeurs-pompiers volontaires dans leur commune (article 27). Cette évolution était notamment très attendue par les sapeurs-pompiers de la caserne de Wasquehal. 

Voir le dossier législatif

Je me réjouis donc de ces avancées pour les soldats du feu. Je resterai à leur écoute pour la future application de ce texte. Je serai également toujours honorée de pouvoir participer aux évènements qu’ils organisent comme je le fus le 22 mai dernier lors de la cérémonie de la Sainte Barbe à la Caserne de Wasquehal. 

31 Mai 2021 

Partager sur facebook
Partager
Partager sur twitter
Partager
Partager sur linkedin
Partager