Députée

7e circonscription du Nord

Soins palliatifs – CHI Wasquehal / CH Roubaix

“Tout ce qu’il reste à faire quand il n’y a plus rien à faire”.

En amont de l’examen la semaine prochaine de la Proposition de loi “donnant le droit à une fin de vie libre et choisie”, j’ai rencontré ce matin les équipes des unités de soins palliatifs du Centre hospitalier intercommunal de Wasquehal et du Centre hospitalier de Roubaix.
 
Ces professionnels interviennent dans les services de l’hôpital, dans les EHPAD et parfois à domicile. Face aux symptômes et aux conséquences d’une maladie évolutive, avancée et à l’issue irrémédiable, ils préservent la dignité des personnes. Ils améliorent également la qualité de vie des patients et de leurs familles par la prévention et le soulagement de la souffrance. Ils peuvent également, selon les conditions fixées par la loi Claeys-Leonetti de 2016, mettre en œuvre, à la demande du patient, la sédation profonde et continue jusqu’au décès pour les personnes dont le pronostic vital est engagé à court terme…
 
Le développement des soins palliatifs s’améliore lentement mais reste particulièrement inégalitaire en France et surtout insuffisant aujourd’hui: 26 départements ne disposent pas d’unité de soins palliatifs. Des moyens humains et financiers supplémentaires sont nécessaires, j’y veillerai.

02 Avril 2021

Partager sur facebook
Partager
Partager sur twitter
Partager
Partager sur linkedin
Partager